Lors des « micros-trottoirs » réalisés en 2018-2019 aux abords des collèges, dans les squares, les parcs, à la Maison de Arts de Saint-Herblain, etc ... nous avons proposé à des jeunes entre 11 et 18 ans de répondre à une question : « Que pourrais-tu dire à un tout-petit pour que sa vie soit belle ? »

Autrement dit : « Quel conseil donnerais-tu à un tout petit pour que ce dernier vive une belle vie ? »

Les enregistrements de ces "Paroles de presque grand à un tout petit" ont été mises en forme en créant des capsules sonores.

Pourquoi cela ?

 

Nous pensons que le son, isolé de son contexte et des images qui l’accompagnent, peut donner à penser différemment une situation, un contexte, une réalité.

 

Il peut devenir un stimulateur de réflexion et de dialogue.

 

Accompagnés par les adultes, les jeunes pourraient explorer scientifiquement le fonctionnement du cerveau affectif, détecter les valeurs nécessaires au bien vivre ensemble, comprendre que l’environnement dans lequel il vivent (affectif, familial, social, historique) participe à la construction de leur personnalité, etc…

 

En d’autres termes : prendre conscience de ce qu’ils vivent et par là même, choisir ce qu’ils aimeraient pour leur vie future.

 

L’écoute de ces capsules a été proposé dans le Jardin des Merveilles et au cours des Ateliers parent-enfant et des Séances bien-être et pratique artistique pour les parents ainsi que lors des Conférences en chaussettes.

 

Elles ont servi à initier un dialogue sur ce que signifie être parents, également à parler des besoins des jeunes et de ceux des enfants, de la démocratie familiale, de l'éducation des filles et de celle des garçons, etc...

 

Ces discussions entre parents ont aussi été enregistré et vont être mises en forme.

 

Ces nouvelles “capsules sonores”, une fois produites, seront proposées en écoute aux jeunes, provoquant, on le souhaite, une nouvelle discussion, des nouvelles réflexions.