CONTES CHOREGRAPHIQUES

Retrouvez nos histoires dansées

DANSE, MUSIQUE, THEATRE D'OBJET, PAROLE

 

Autour du thème ici et ailleurs, "Pourquoi la peau a la couleur qu'elle a", "Rose de la lune", et le "Crocodile végétarien", et bien d'autres !

 

 

Contes jeune public ou petite enfance (4 - 10 ans ou 0 - 3 ans)

 

Une danseuse conteuse, une conteuse qui danse, un musicien qui parle, joue et chante... S'inspirant des "cantastorie" (littéralement chante histoire) italiens qui content en chantant, jouant et ont souvent des "cartellon" (panneaux fabriqués par le "cantastorie" lui-même et qui résument les moments forts de l'histoire), les artistes de la compagnie content mais aussi dansent, chantent et jouent, installent et utilisent des objets visuels et/ou sonores.

Petit à petit se fabrique autour du texte un monde tout en nuances, qui devient vivant et captive l'attention des spectateurs.

 

Rose de la Lune (création 2014)

 

C'est l'histoire d'une fillette, Rose de la Lune, mi-princesse, mi-exploratrice. Son rêve : devenir pirate. Elle voyage au travers des lieux et des époques sur la mer Méditerranéenne. Au gré des rencontres, son rêve va se transformer...

 

"Dans le château des quatre plumes, tout près de l'arbre bleu, vivait Rose de la Lune, princesse enchantée. Ses yeux sont de couleur brume, ses cheveux bouclés, elle trouva sa fortune à côté de ses pieds."

© Photo : B. Gautier
© Photo : B. Gautier

  Pourquoi la peau a la couleur qu'elle a ?

 

"... Il y avait trois pays : Chez les Jaunes, Chez les Rouges et Chez les Bleus.

 

Les Jaunes, ils étaient tout jaune, non seulement leurs vêtements, mais aussi leurs cheveux, leur peau et bien sûr tous les objets, les arbres, les animaux, les pierres et la mer... tout était jaune, sauf la lumière qui, elle, était comme chez nous : blanche ; et la nuit qui était comme chez nous : noire.

Grâce à la lumière et la nuit, ils n'étaient pas tous jaunes pareil, car depuis toujours certains se mêlaient plus au blanc, d'autres plus au noir et, le temps passant, certains étaient très clairs, d'autres très foncés et d'autres encore entre les deux : il y avait ainsi d'infinies nuances.

C'était très joli à regarder !

Mais un jour..."

 


Le crocodile végétarien

 

Un crocodile végétarien sauve une fillette de la noyade, ensemble ils passent un magnifique après midi à jouer ensemble ... la vie est belle jusqu'au moment ou la petite fille décide d'emmener Croco dans son village pour le présenter à sa famille.

 

Pour les villageois un crocodile est un crocodile : un méchant qui mange les enfants et qu'il faut à tout prix éliminer .... avant même de l'écouter !

 

Racontée et dansée sur des musiques exécutées en direct et qui mélangent la musique classique, les percussions et les chants d'Afrique, Croco est une histoire pour faire la différence entre l'apparence et l'intériorité de chacun, pour parler de ce qui nous rapproche et ce qui nous distingue des autres.

 

 

 

 

ET BIEN D'AUTRES :

 

- Le Tour du Monde en Cinq Contes

- Les couleurs

- Les pays du monde (contes traditionnels d'Afrique, Asie, Europe de l'est)

- Les éléments (histoires du ciel, de la mer, de la terre et du feu)

- La suite du joueur de flûte de Hamelin (que s'est-il passé une fois qu'il eut emporté les enfants ?)

- La suite de Boucle d'Or

- Histoires d'enfants perdus et de leurs chemins

- Quêtes et trésors

- Contes de la forêt (ours, arbres et petits animaux)

- Contes du fauteuil bleu

 

La compagnie peut conter dans les salles de spectacle et les festivals mais aussi dans les écoles, les bibliothèques, les salles des fêtes, les crèches, les halte-garderies, les multi-accueils, les accueils périscolaires et même en plein air.

 

Le répertoire disponible est varié et les thèmes peuvent aussi être proposés par les organisateurs en fonction d'autres évènements et actions menées en parallèle dans leur structure. (Prévoir un délai de 2 à 3 mois)

 

Pour les tout-petits, crèches, halte-garderies..., la compagnie propose des contes sans parole ou avec la parole utilisée pour le plaisir du son et pour les rythmes qu'elle suggère. Souvent les spectateurs deviennent acteurs involontaires en changeant de place ou utilisant les accessoires et parfois en dansant et "chantant" avec les artistes.

 

Il est possible d'imaginer des séances d'atelier pour préparer la venue du spectacle.