Fabbrica Mondi

© Photo : JPM Photographie
© Photo : JPM Photographie

 

 

Spectacle jeune public

(3-10 ans)

Avec une danseuse et un musicien

 

Ecriture chorégraphique et mise en scène :

Luisella Rimola

Interprètes : Loïc Perdrix et Luisella Rimola

                                       Création musicale : Loïc Perdrix

 

 

Un décor tout blanc, beige, écru : du calme pour les sens qui, privés de sensations violentes, se posent et découvrent les détails : tissus de toutes sortes, légers, épais, brodés, lisses, à relief, cailloux, coquillages, métal et bois des instruments de musique, cartons et papiers, couettes moelleuses et coussins, son doux des voix et parfum de lavande composent l'environnement.

 

C'est un monde paisible que nous avons souhaité proposer,

probablement bien loin de celui que vivent la plupart des enfants en âge scolaire aujourd'hui.

 

L'idée est celle de poser une question : 

Dans quel environnement nous nous sentons bien ?

 

 

     Après avoir accueilli le public, les interprètes disparaissent, puis ils reviennent et le spectacle commence, tout un monde va s'inventer!

Guitare, danse, quelques mots posés là, comme de la musique, puis la première couleur, le rouge, jaillit, fait vibrer le décor du premier contraste! 

 

A partir de ce moment, les surprises visuelles et sonores se succèdent : danses aux qualités très différentes (calme, fluide, saccadée, rebondissante, suspendue, impulsée...), voix, instruments de musique classique et moins connus (clarinette, guitare, gongs, shruti box, clochette et guiros).

 

 

Les couleurs du décor évoluent par nuance ou par contraste, 

au gré des objets que les interprètes utilisent : 

au blanc et au rouge succède le orange

puis c'est au tour du vert de donner un nouvel élan. 

Jusqu'à ce que l'arc-en-ciel vienne compléter le paysage.

 

Après le spectacle, on peut rester un peu, pour discuter avec les artistes : ils sont là pour répondre aux questions, laisser les ressentis s'exprimer et interpeller les enfants : 

Quel serait votre monde idéal?

 

Une correspondance peut s'ensuivre, les enfants peuvent écrire aux artistes pour continuer la discussion, des ateliers peuvent se mettre en place pour que les enfants fabriquent en danse, musique et arts visuels leur propre monde et le présentent à leur tour.