Le projet Atout-petits

De l'expérimentation d'actions isolées à la construction d'un projet cohérent concernant l'enfance et son accompagnement.

 

 

La compagnie Gioco cosî travaille sur la notion de mieux-être au monde et à soi-même

avec comme points d’entrée :

 

le mouvement dansé

 

la musique

 

les arts visuels

 

 

Engagée dans une réflexion sociétale elle :

 

 attache autant d'importance au contenu qu'à la forme de ses créations

 applique une politique tarifaire équitable lors de la diffusion de ses pièces et de son travail pédagogique

promeut de nouvelles formes de diffusion qui mettent les citoyens au cœur des choix.

 

 

Les notions de rencontre et de partage sont au cœur du travail de médiation de la compagnie.

 

 

Elle attache une attention particulière à porter son travail auprès des publics distants

avec lesquels elle établit une relation d'échange.

 

Consciente du temps nécessaire pour réaliser un vrai partage elle mise sur la régularité des rencontres

afin de révéler la richesse qui peuvent apporter la pluralité des cultures et des modes de vie.

 

 

 

Dans la transmission de son art lors des actions pédagogiques et de sensibilisation,

la compagnie met l'accent sur la notion de

 

"apprentissage de la créativité".

 

 car les artistes de Gioco Cosî pensent que la créativité est nécessaire à chacun-e,

 

elle aide à trouver des solutions pertinentes aux questions et aux problèmes, petits et grands,

que la vie met en face de chacun-e,

 

elle permet de changer de point de vue

et par là même de se mettre à distance de son vécu pour l'analyser autrement,

 

elle n'est pas l'apanage des seuls artistes,

mais peut être transmise, réveillée, encouragée, développée par tous.

Notre motivation :

 

Aider à améliorer le bien être au monde de chacun. Particulièrement dans le cadre des relations familiales et entre la famille et les autres structures et personnes participant à l'éducation des enfants : crèche, école, assistante maternelle, etc ...

 

 

 

Nos outils :

 

 

Pour cela faire, il nous est venue l'idée d'utiliser la pratique artistique :

comme outil de développement personnel.

pour conforter les parents dans leur capacité à éduquer leurs enfants.

pour aider à harmoniser les pratiques éducatives entre la famille et les professionnels de l'enfance.

 

En réunissant des actions, que la compagnie mène depuis longtemps de manière isolée, dans un ensemble cohérent que nous

avons commencé à expérimenter de façon coordonnée, sur divers territoires.

 

Ainsi nous mettons en place des Tiers lieux temporaires pour aller à la rencontre de toutes les familles pour rechercher et faire partager, dans le respect des droits de l'enfant, la variété des manières de vivre l'attente, l'accueil et l'éducation de l'enfant selon la multiplicité des cultures et la pluralité des modes de vie.

Cela demande beaucoup de temps et des approches variées.

 

 

 

Les points d'entrée peuvent être différents : la crèche, le multi-accueil, l'assistante maternelle la permanence de la PMI, le Centre socio-culturel, la Maison de quartier ou des Familles, l'école, l'accueil péri-scolaire, le centre de loisirs .... et afin d’atteindre ceux qui sont le plus loin, nous avons choisi de nous installer aussi dehors, près des fenêtre, sur leurs trajets habituels.

 

Une fois le contact établi, la confiance installée il devient simple de faire ensemble, puis de parler et enfin d'inventer ensemble.